Navigation Menu+

Smart city : ce que prévoit le programme européen

Aujourd’hui, on associe le progrès à l’usage des réseaux informatiques pour réaliser toutes sortes d’activités. De nombreuses personnes s’en servent dans leurs vies quotidiennes soit pour communiquer ou pour obtenir des renseignements ou encore pour se divertir. Les entreprises sont les plus grands utilisateurs de ce système. Quel que soit le secteur concerné, l’informatique a sa place. Elle facilite le travail du gérant qui consiste à contrôler les différentes activités de l’entreprise, veille à la productivité et à assurer le contact avec les clients ou les associés. Plus d’informations dans la rubrique des avis isee.

smart-city.jpg
Bien que l’usage de l’informatique soit très répandu actuellement, son utilisation n’est pas présente dans tous les domaines de la vie des particuliers. Cependant, les spécialistes ont constaté que les progrès liées l’informatique peuvent régler de nombreux problèmes que la société humaine connait aujourd’hui.  Ils prévoientmêmela création ce qu’on appelle smart city ou ville intelligente.

Gros plan sur le projet smart city

Pour favoriser sont développement, une ville doit attirer des investisseurs, des intellectuels et également des artistes. Cependant, comme on peut le voir aujourd’hui, la plupart des villes se caractérisent par des problèmes liées aux financements des infrastructures, aux espaces urbains ainsi qu’à l’incivilité doublée d’une insécurité grandissante

infrastructures.jpg

Le projet smart city est alors une solution envisageable pour remédier à cette situation.
Le projet smart city consiste à créer des villes aptes à réaliser eux-mêmes leurs infrastructures en se servant des technologies de l’information et de la communication. Ces infrastructures concernent les moyens de transports, les biens immobiliers, l’eau et l’électricité, le gaz, etc.

L’engagement de l’Europe pour ces améliorations urbaines

Le projet  Smart city vise à favoriser la durabilité et le confort des constructions urbaines tout en faisant en sorte que ces dernières ne nuisent pas à l’environnement. Il n’est donc pas étonnant que de nombreux pays européens souhaitent instaurer plusieurs smart city dans leurs territoires. L’investissement effectué par ces pays est estimé à environ 11Milliards d’euros.